Conseils pratiques

Un observatoire en Aquitaine sur les AVC

Afin de mieux connaitre les pratiques de prise en charge des accidents vasculaires dans les établissements de santé d’Aquitaine, un observatoire a été mis en place dans la région.

L’Observatoire Aquitain des Accidents vasculaires cérébraux, dénommé ObA2, est un outil d’évaluation du plan régional de lutte contre les maladies cardio-neuro-vasculaires. Il s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue des pratiques professionnelles. Il a pour mission de recueillir les données médicales concernant la prise en charge des patients ayant présenté un accident vasculaire cérébral, en amont, au cours d’hospitalisation et en phase post-hospitalière dans les établissements de santé d’Aquitaine.

Ce travail est primordial pour améliorer la qualité des soins donnés aux patients.

Certaines informations administratives et médicales seront susceptibles d’être transmises à l’observatoire ObA2 dans le strict respect des règles de confidentialité et de sécurité des données. Il est implanté à Pessac au sein du Comité de Coordination de l’Evaluation Clinique de la Qualité en Aquitaine (CCECQA). La participation à cet observatoire ne présente aucun caractère obligatoire. En cas de refus du patient, la qualité de la prise en charge médicale n’en sera pas modifiée.

Vous pouvez contacter l’association qui a les coordonnées de cet observatoire.

 

avc

Surveiller sa tension

Lors d’une visite annuelle chez votre médecin, celui-ci mesura votre tension artérielle, dont la valeur normale est de 120/80 (mm de mercure). Au-delà de 140/90 (et de 135/85 en automesure) on parle d’hypertension. Plus le taux sera élevé, plus le risque cardiovasculaire sera important.

Comme la tension varie en fonction de l’état de fatigue, de l’émotivité, du stress, il est possible de surveiller sa tension par automesure, avec un appareil adapté que vous aura conseillé votre praticien ou votre pharmacien. On suivra alors la règle des 3, en effectuant cette mesure trois jours de suite et à trois reprises, le matin et le soir. L’interprétation de ces 18 mesures doit être cependant laissée à votre médecin.

hta_ill02

Dans certains cas, celui-ci pourra également prescrire une mesure ambulatoire de votre pression en vous faisant porter un dispositif automatique qui enregistrera, durant 24 heures et toutes les 15 minutes, la mesure de votre tension artérielle.

Cette surveillance régulière est indispensable, l’hypertension artérielle pouvant apparaître brusquement alors que vous avez eu des chiffres normaux durant toute votre vie.

Source : Fédération Française de Cardiologie du 5 Février 2014

Objectif 10 000 pas

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande 10 000 pas par jour. Cela peut paraître énorme mais la plupart d’entre nous en faisons environ la moitié (4 000 à 6 000) au cours d’une journée normale. Cela signifie qu’il suffit d’ajouter de 4 000 à 6 000 pas par jour pour en faire 10 000, ce qui correspond aux trente minutes d’activité.

La marche reste le meilleur moyen pour atteindre cet objectif. Marcher ne coûte rien, ne nécessite aucun équipement particulier, seulement un léger changement dans nos habitudes. Par exemple :

  • partir un peu plus tôt le matin pour faire une partie du chemin à pied et faire de même au retour le soir,
  • garer sa voiture à plusieurs rues de son travail et accomplir le reste du trajet d’un bon pas,
  • sortir un quart d’heure après le repas du midi ou du soir et faire un tour dans le quartier,
  • faire une partie de ses courses dans un commerce de proximité où l’on se rend à pied plutôt que dans des hyper ou supermarchés lointains qui obligent à prendre la voiture,
  • préférer le plus souvent possible l’escalier à l’ascenseur ou à l’escalier mécanique.

Afin d’éviter une éventuelle démotivation, on peut rechercher la compagnie de collègues de travail, d’amis, de voisins qui vont nous accompagner dans cette marche : à plusieurs, l’exercice est moins contraignant et d’autres idées de parcours peuvent naître.

Si vous choisissez une autre activité que la marche, n’oubliez pas que

  • 1 minute de vélo = 150 pas
  • 1 minute de natation = 96 pas
  • 1 minute de marche normale = 90 pas

Source : Fédération Française de Cardiologie du 7 Février 2014

RETROUVEZ L'ASSOCIATION :

MENTIONS LÉGALES CONTACT

Page Facebook

Suivre sur Twitter

Copyright © www.amoc-asso.com - Réalisation : bvmcommunication  - Optimisation et développement : Reg Agency Reg Agency -  Tous droits réservés - Connexion